Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 09:46

Voici un superbe texte de Quichottine qui m'a autorisée à le publier et le mettre en lien sur mon blog, je le trouve tellement fabuleux! Il y a tant et tant de merveilles à découvrir chez notre bibliothécaire, ceci n'est qu'une parmi tant d'autres de ses perles :-)




Il était une fois…

C’est ainsi que commencent toutes les histoires. Il n’est pas besoin de plus d’explications. Il suffit de savoir qu’une fois… on ne sait pas quand, on ne saura jamais où, on ne saura peut-être pas non plus comment, une fois « il était ».

Qu’il peut être doux d’avoir été un jour, une fois ! Même lorsque tout cela s’est évanoui avec un réveil un peu trop brusque et des mots qui font mal.

Il était une fois, un petit oiseau un peu trop seul, qui rêvait d’amitié.

Il avait cru trop longtemps qu’il existait quelque part, dans un ailleurs improbable, un être qui comme lui faisait ce même rêve.

Il n’était pas bien grand, il n’était pas bien fort, il n’était même pas beau. Mais dans son rêve il pouvait déplacer des montagnes, franchir des océans. Dans son rêve insensé peu importait l’apparence, la force ou la naissance, il suffisait d’être et d’avoir envie d’exister.

Être, parfois ce n’est pas suffisant, il faut être plus, il faut être mieux, il faut être autre, autrement.

Alors, il faut surmonter l’impuissance, le découragement. Se dire que demain sera un autre jour et que puisqu’il arrive avec son lot d’heures, de minutes, de secondes, il ne sera jamais identique à la veille, à cet hier qu’on aurait voulu, lui aussi, différent…

L’oiseau n’avait pas su… Ce n’est pas si facile de se prendre pour l’aigle quand on est passereau.

Un jour, il rencontra, rassurante et discrète, cette femme improbable, penchée à la fenêtre. Elle laissait pour lui sur l’appui, quelques miettes, de l’eau, et pour rêver, un éclat de miroir où l’oiseau souriait.

Il s’y mirait parfois, puis chaque jour un peu, et puis de plus en plus… Ce n’est pas si facile d’échapper au bonheur de se voir autrement, plus joli, admirable ! De se trouver, enfin, intéressant, aimable !

Il se laissa séduire, et sans plus de prudence, il installa son nid tout près de la fenêtre.

Il venait chaque jour, pour enchanter sa dame, à peine entre-aperçue mais sûrement si belle !

Tout de confiance aveugle et d’amour enfantin, il rêvait d’infini, et s’envolait à tire d’ailes vers des sommets toujours plus hauts. Il en rapportait des images que sa tendresse mettait en mots, des poèmes fleuris, des lettres insensées où il chantait la vie, le bonheur rencontré, la joie de courts instants d’émotions partagées.

Il disait tout cela parce qu’au fond de lui, il savait qu’il faudrait un jour se souvenir… et que les chants parfois au vent se dispersant ne laissent dans le cœur qu’un peu plus de silence !

Inquiétudes fugaces, d’abord insignifiantes… sournoisement ensuite frappant à l’heure fragile où le regard hésite entre la proie et l’ombre. Inquiétudes du soir un peu plus persistantes, et prenant de l’ampleur soudain envahissantes !

Il eût fallu lutter.

Mais à quoi bon lutter ?

L’aigle dans le miroir un peu voilé avait recouvré son image… il s’était éveillé moineau.

8 juin 2006r
Voici donc mon coup de coeur :  Quichottine une pure merveille et puis étant moineau moi même comment ne pas rendre hommage à ces charmants oiseaux :-)
Partager cet article
Repost0

commentaires

polly 20/06/2008 09:29

je l'ai lu ce matin, tu as raison elle a une ériture merveilleuse et toujours l'air de rien des messages importants.

plume 19/06/2008 08:40

Bravo !!! j'adore ! et je connais bien Quichottine ! bisous

nadia-vraie 18/06/2008 21:02

Il est beau ce texte mais je ne comprends pas trop la fin.car pour moi,un moineau est un beau petit oiseau,il me semble rabaissé dans le texte vis-à vis l'aigle.
Il vaut mieux rester tel que l'on est.
Bye Fab et je connais quichottine et elle est très gentille.
A+

alphomega 18/06/2008 00:09

Bonne journée à tous nos amis à plumes et à poils aussi.
Ils ont tous de belles histoires sur ces blogs.

busard 17/06/2008 15:10

Flap ... moineau moineau c'est vite dit .. encore faut-il en avoir la taille du moineau ... je te rejoins sur un point ... quichotine ... elle est super !!!!

busardement

Profil

  • poussières d'étoiles
  • à vous de me le dire!
  • à vous de me le dire!

Texte Libre : opinion

Liberté, fraternité, égalité....

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité...

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne...

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants...

Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé...

"La folie suprême n'est-elle pas de voir la vie comme elle est et non comme elle devrait être"?
J. Brel

Blog photo

http://parcours.over-blog.org/

Voilà mon p'tit nouveau! Un blog qui servira à illustrer à l'aide de mon p'tit appareil photo les chemins parcourus :-)
big bisous

Archives